Sur le même sujet

A lire aussi

Dans l'Est de l'Europe

Article publié dans le n°1111 (01 sept. 2014) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Deux premiers romans français nous emmènent dans l'Est de l'Europe, en Transylvanie au début du XIXe siècle avec Karpathia de Mathias Menegoz, en Roumanie pour une traversée haute en couleur du XXe siècle avec "La Malédiction du bandit moustachu" d'Irina Teodorescu. Ces deux jeunes auteurs nous entraînent, par ailleurs, dans des aventures et des écritures radicalement différentes.
Mathias Menegoz
Karpathia (P.O.L.)
Irina Teodorescu
La malédiction du bandit moustachu (Gaïa)

Un premier roman généreux, sept cents pages d’aventures qui se déroulent aux confins de l’Europe, dans l’attirante et mystérieuse Transylvanie : Karpathia, premier roman de Mathias Menegoz, nous séduit par une écriture réaliste grâce à laquelle l’intrigue est menée avec efficacité et élégance. La richesse des descriptions, la profondeur psychologique des principaux personnages, le goût pour le suspense et le récit d’aventures, autant d’ingrédients pour un premier roman convaincant, qui ne néglige en rien la complexité historique et géographique qu’implique le sujet choisi p...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi