Sur le même sujet

Livre du même auteur

D'un monde à l'autre

François Lescun
D'un monde à l'autre. Photogrammes

Après l’admirable ballon d’essai d’Aloysius Bertrand dans son Gaspard de la nuit, après Baudelaire et les Petits poèmes en prose, « Crise de vers » permettait à Mallarmé de théoriser l’identité de nature entre prose et poésie, à la seule condition que la première s’élevât à un certain degré, éminent, d’exigence prosodique. Depuis, il n’est aucun genre, même le plus apparemment documentaire, que la poésie en prose ne puisse annexer, comme l’exemple baudelairien de « Mademoiselle Bistouri » ou des « Bons chiens » le prouve. Mais encore faut-il savoir bousculer la prose, l...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi