A lire aussi

"D'un 11 septembre à l'autre"

Article publié dans le n°1046 (01 oct. 2011) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

« D’un 11 septembre à l’autre » : tel est le nom du projet qui a abouti, au Théâtre de la Ville, à la mise en scène de 11 septembre 2001 de Michel Vinaver par Arnaud Meunier, avec des lycéens de Seine-Saint-Denis. Dans la même période Jean-Louis Martinelli, directeur de Nanterre-Amandiers, a créé, dans cette autre banlieue, J’aurais voulu être égyptien, une adaptation de Chicago, roman écrit par Alaa El Aswany dans l’ombre portée sur la condition des musulmans en Occident par les attentats aux États-Unis.
Alaa El Aswany
J'aurais voulu être Egyptien (Théâtre Nanterre-Amandiers)
Michel Vinaver
11 septembre 2011 (Théâtre de la ville)

Le Théâtre de la Ville a inauguré avec 0+ de Christoph Marthaler (1) le Festival d’Automne, son directeur Emmanuel Demarcy-Mota étant maintenant à la tête de la prestigieuse manifestation. Mais il a ouvert sa saison avec trois représentations d’un spectacle exceptionnel, 11 septembre 2001. Sans attendre « la banalisation du souvenir » et la sédimentation des commentaires, Michel Vinaver avait renoué avec l’écriture et la langue américaine pour se livrer à une dramaturgie de l’« imitation », à partir des paroles entendues à la télévision, lues dans le...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine