Livre du même auteur

D’autres intelligences que la mienne

L’essai de Pierre J. Truchot propose de penser l’idiotie en articulant les figures apparues aux XIXe et XXe siècles en littérature et au cinéma avec les artistes « idiots » réels, issus de nos vies tentaculaires et normées. Subtilement composé par rapprochements et par tissage, « L’Art (d’être) idiot » explore une autre manière de vivre, de penser et d’exister.
Pierre J. Truchot
L’Art (d’être) idiot

L’Art (d’être) idiot commence hors littérature et peut-être hors du monde, sur une habile « ouverture » en forme de récit ou de portrait exemplaire. Hors norme, solitaire, décalée, la vie du sculpteur et plasticien Trémeur Vairé contient la thèse même de l’ouvrage de Pierre J. Truchot : la pensée de l’idiot ne se comprend qu’après coup, dans la puissance de l’évidence qui l’a mené à ce geste, souvent sans causalité visible, sans code, sans formation, dans une liberté radicale. L’idiot agit sans. Cet arbre, posé ainsi, cette installation naturelle sur l’eau d’un lac chez...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi