Sur le même sujet

A lire aussi

Copier c'est créer

La copie dont il est question ici n’a rien à voir avec celle pratiquée par Bouvard et Pécuchet. Loin d’être le symptôme d’une forme d’absence au mode et d’abstention à la création, elle est le mode principal de la constitution des œuvres et de leur transmission.
Luciano Canfora
Le copiste comme auteur

Dans « Qu’est-ce qu’un auteur ? », Michel Foucault indiquait que l’auteur n’était pas une idée médiévale. Il est encore moins une idée antique et le spécialiste des bibliothèques de l’Antiquité qu’est Luciano Canfora le rappelle avec force, non sans esprit polémique. Sa cible principale est moins une conception de la création soutenue par les impératifs d’originalité et de singularité (ceux qui succèdent à une théorie de l’imitation) que la philologie classique qui poursuit, la plupart du temps en vain, sa quête de l’auteur, dans une remontée vers l’original absent qui a souvent l’allure...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi