A lire aussi

Confessions d'un enfant du siècle

Article publié dans le n°1081 (01 avril 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

C’est certainement un grand livre, peut-être même un très grand livre, bien qu’on ait du mal à démêler exactement pourquoi. Alors, à seule fin d’y voir un peu plus clair, quelques pistes possibles.

La narratrice relate une expérience, des expériences successives, dont l’examen requiert une relative fidélité à la chronologie, même si les fragments de celle-ci sont rebattus, redistribués comme on coupe des cartes. Il y a un autrefois, celui où, très jeune encore, elle s’engageait dans la politique active, en allant donner des cours à Sarajevo la dernière année du siège de la ville. La guerre des Balkans, la Bosnie musulmane mise à feu et à sang, ça n’est pas si loin, mais le retour, quinze ans plus tard, dans la cité rebâtie, installe ces temps d’obscurité, de froid, de danger couru,...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine