A lire aussi

Livre du même auteur

Comment continuer de vivre ici ?

 Un couteau et un gant de toilette. Tels sont les objets quotidiens de la narratrice, aide-soignante auprès d’une vieille femme qui habite dans un quartier « plus beau que laid » et où « rien n’y risque rien ». 

Projetée dans un présent où elle épie quotidiennement « Ma dame » et les voisins de l’immeuble, la narratrice se souvient. Ressurgissent alors des images d’une « ancienne colonie allemande puis colonie française » et d’une maison d’enfance où « elle se contentait de vivre » avec sa sœur. Ressurgit aussi le désir triangulaire qui l’unit, elle et sa sœur, à un homme, « l’albinos ». Un homme détesté des autres hommes mais aimé de toutes les femmes malgré « son absence de peau » et les croyances superstitieuses qui lui… collent à la peau. Suicides, meurtres et décrépitudes sont au cœur du ro...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine