Sur le même sujet

A lire aussi

Clair obscur

Article publié dans le n°1018 (01 juil. 2010) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

    Commençons par l’obscur ; on y verra plus clair. L’auteur de Lettre à ce monde qui jamais ne répond, Cyril Huot, a la soixantaine. Ce livre est son premier roman (roman ?). Il a été acteur, critique de cinéma, fait de la télévision, réalisé un film, et bien d’autres choses encore. Or, ce livre brûle. Sachez-le.
Yû Nagashima
Ma mère à toute allure (précédé de) Chien dans le side-car (Philippe Picquier)
Cyril Huot
Lettre à ce monde qui jamais ne répond (Ed. de la Nuit)

Détail des preuves :

D’entre les morts. Où l’on voit que rien n’est impossible, même de très mal se conduire avec une femme pourtant morte et enterrée depuis longtemps.


Ce monde qui jamais ne répond. Pourquoi ne faites-vous pas de moi votre maîtresse ? Un si beau couple. Le regard-caméra d’une femme-caméra.


Le mensonge de la fiction doit être l’ultime vérité du cœur. Les mécaniciens patentés de la mécanique humaine. La vaccination anti-intellectuels selon le Tarass Boulba de la banlieue de Fontainebleau. Une enfant du soleil. Un geste exemplair...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi