Livre du même auteur

Chroniques singulières

Article publié dans le n°1186 (16 janv. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Les mots de Jean-Paul Klée, des feux follets révoltés, bouleversent nos habitudes de lecture et de pensée. Pour entrer dans « Décembre », prendre la clef des champs.
Jean-Paul Klée
Décembre difficile

On peut lire ce singulier de la poésie d’une traite, ou bien s’arrêter aux mots coupés (vers oblige), qui nous font sauter d’une ligne à l’autre, cherchant à enchaîner des mots accidentés, tête tranchée : 


karrément flappi je n’évolüe quasi
ment pas Tourné en rond des milli
ers de fois dans la gothique cité […]


Les trémas sur les u prononcés [y] (venus du dialecte alsacien ?), les tirets, une orthographe bouleversée, font dire aux mots plus qu’ils ne savaient dire : 


[…] k’advien
dra-t-il de ton krâne...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine