Sur le même sujet

A lire aussi

Calder : une exposition exceptionnelle à Montréal

Pendant que le Grand Palais fête Miró avec faste, le musée des Beaux-Arts de Montréal célèbre Alexander Calder : c’est la première rétrospective qui lui est consacrée au Canada en quarante-deux ans ! Il faut dire que l’artiste a laissé sur et dans la ville une empreinte indélébile avec sa sculpture monumentale créée pour l’Exposition universelle de 1967 : « Trois Disques » ou « L’Homme ».

EXPOSITION
« ALEXANDER CALDER : UN INVENTEUR RADICAL »
Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM)
1380, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Canada)
Du 21 septembre 2018 au 24 février 2019

 

CATALOGUE DE L’EXPOSITION
Sous la dir. d’Anne Grace & Elizabeth Hutton Turner
MBAM / Cinq Continents, 2018, 240 p., 49,95 $

Né en Pennsylvanie (États-Unis), Alexander Calder (1898-1976) se révèle doué pour la cinétique, la mécanique, l’inventivité. Assez vite, ces dons vont converger dans l’art, auquel il apporte des « inventions radicales » pour reprendre le mot de George Kubler[1]. Elizabeth Hutton Turner consacre à ces questions, essentielles pour comprendre Calder, l’un des chapitres les plus passionnants du catalogue sur cet artiste-ingénieur d’exception. Elle note qu’adolescent, il « souhaitait établir un lien entre les études e...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi