A lire aussi

"ça prête à conséquences"

Article publié dans le n°1069 (01 oct. 2012) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Deux livres qui, au-delà de ce qui les différencie, ont la propriété commune de pouvoir réveiller les consciences endormies.
Jean Faugeras Oury
Préalables à toute clinique des psychoses (Eres)
Pierre Ginésy
Outrances du sujet. Un si néfaste Président et autres textes (Apolis (Historial/psychanalyse))

Le premier d’entre eux, qui s’inscrit dans une sorte de continuité avec les ouvrages consacrés à Gaetano Benedetti puis à Roger Gentis (chez le même éditeur), confirmerait s’il en était besoin le talent de passeur de Patrick Faugeras, ce psychanalyste qui pour n’être pas psychiatre n’est pas moins savant en la matière que bien d’autres qui s’abritent derrière ce titre.


À travers ces quelque deux cents pages d’entretiens, Faugeras, par ses questions que son interlocuteur rend parfois insistantes tant il s’en évade, fait surgir un portrait de Jean Oury complémentaire mais différent...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine