A lire aussi

Livre du même auteur

Brulard à vif

Article publié dans le n°1147 (16 mars 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Malgré son titre, Vie de HB n’a presque rien d’une biographie. En un coup de sonde de moins de cent pages, Marie Cosnay traverse quelques moments, essentiels à ses yeux, de la vie et de l’œuvre de Stendhal. Cette coupe nous dévoile un portrait saisissant, subjectif et kaléidoscopique de l’un des écrivains les plus (mé)connus de la littérature française.

Dans l’écriture, quelque chose est en fuite. Stendhal, suggère Marie Cosnay, est à relire à l’aune de ce troisième genre que tentait de circonscrire Platon dans le Timée : ni du côté de l’intelligible (forme fixe qui nous voue à l’ennui), ni du côté de la sensation (toujours recommencée et qui toujours retombe) :« L’objet est invisible. Voir sera toujours ne pas voir ce qui compte et s’échappe. »Alors il faut se perdre et chercher. Il y a là un « petit secret et HB court après ». Entre égotisme et quête de l’autre, entre vérité et fiction, mathématiqu...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine