Livre du même auteur

Briser les atomes

Article publié dans le n°1186 (16 janv. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Il n’est pas de phrase plus galvaudée que celle de Nietzsche, selon laquelle il s’agit de « faire de sa vie une œuvre d’art ». Pourtant la formule n’a rien d’un slogan snob quand elle est illustrée par la vie de Marina Abramović, narrée dans ses stupéfiants Mémoires : « Traverser les murs ». Une expérience de lecture à conseiller à qui veut respirer un grand bol d’air et se convaincre des potentialités magnifiques de l’art de notre temps, dont certains doutent…
Marina Abramović
Traverser les murs. Mémoires
(Fayard)

Fille de partisans héroïques de la résistance yougoslave, la plus coriace d’Europe, nourrie de force et corsetée par cette famille dysfonctionnelle de la nomenklatura titiste, Marina Abramović (née en 1946) ressent très vite le besoin impérieux de sublimer et de laisser éclater son inépuisable énergie à travers l’art. Il s’agira de créer ; rien ni personne ne s’opposera à sa marche, celle d’une fille de partisans. Ce n’est pas seulement une pratique à ses yeux, mais la colonne vertébrale de son existence et, à aucun moment, elle n’a douté du sens de sa présence ici-bas.


D’abord s...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine