Sur le même sujet

A lire aussi

Bonnes feuilles. À propos du « bois » (dernières pages de Du côté de chez Swann)

Pour les premières « bonnes feuilles » de l’année, nous avons choisi ces quelques lignes d’une réflexion critique sur Proust par Pierre Klossowski (1905-2001). Le manuscrit a été découvert par Luc Lagarde, qui préface ce texte où il voit « la recherche de l’extase, un soulèvement d’horizon dans l’exégèse et le commentaire pourtant surabondants sur Proust et son œuvre ».

Pierre Klossowski

Sur Proust

Édité et préfacé par Luc Lagarde

Serge Safran éditeur, 144 p., 15,90 €

Parution : 15 février 2019

À propos du « Bois » (dernières pages de Du côté de chez Swann ) 


[...] La jalousie n’est ici que le point de départ d’une délectation morose de vaste envergure : la hantise des évolutions secrètes des êtres porte précisément à chercher à les surprendre dans des situations qui se réaniment d’autant mieux que les attitudes de ces physionomies y prennent plus de relief dans la confirmation d’une trahison. Qu’est-ce que le soupçon qu’éveille chez un amant l’objet désiré sinon l’appréhension d’une nouvelle dimension de ce même objet : si une tr...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi