Sur le même sujet

A lire aussi

Bonnes feuilles

Les éditions Nous viennent de publier une nouvelle traduction des Journaux de Kafka (1883-1924). C’est la première traduction intégrale en français des 12 cahiers, écrits de 1910 à 1922, reproduits à l’identique, sans coupes et sans censure, qui rétablit l’ordre chronologique original. En voici quelques extraits...

Franz Kafka
Journaux
Première traduction intégrale

par Robert Kahn 
Nous, 848 pages, 35 €
Parution le 17 janvier 2020

[octobre 1911] Un exemple contraire : je ne peux pas, lorsque je m’entretiens des affaires du bureau (aujourd’hui à propos du fichier) avec mon chef, le regarder longtemps dans les yeux, sans que mon regard ne soit troublé, contre ma volonté, par une légère amertume, qui repousse ou mon regard ou le sien. Son regard fuit moins longtemps mais plus souvent, car il n’est pas conscient de la cause, il suit chaque incitation à regarder ailleurs, mais laisse presque aussitôt revenir son regard, car il ne considère tout cela que comme une fatigue momentanée de ses yeux. Je me défends plus ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi