A lire aussi

Bob Dylan, Prix Nobel

En soulevant d’interminables controverses, l’attribution du prix Nobel de littérature à Bob Dylan a réveillé l’hydre de la question : « qu’est-ce que la littérature ? ». Un clivage sans appel divise ceux qui voient dans cette récompense la victoire d’une littérature désenclavée, libérée de ses anciennes formes, et ceux qui y lisent l’acte I de la mise à mort de la littérature. Comment interpréter le geste de l’académie suédoise ? Par définition, la littérature est mouvante, existe sous mille et un états, ne perdure qu’en se déterritorialisant, qu’en inventant de ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine