Sur le même sujet

Bernard Cazes est mort

Article publié dans le n°1094 (01 déc. 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Par un geste devant lequel on ne peut qu’éprouver du respect et de la compassion, notre ami et collaborateur de La Quinzaine littéraire Bernard Cazes et son épouse Georgette se sont donné la mort dans une chambre de l’hôtel Lutetia dans la nuit du 22 novembre. Ils ont tenu, par une lettre, à donner à ce geste intime le sens d’un plaidoyer en faveur du droit de mourir dans la dignité. Nous saluons avec beaucoup d’émotion leur disparition.


Les lecteurs de La Quinzaine appréciaient les articles de cet ancien haut fonctionnaire du Commissariat au plan qui avait coll...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi