A lire aussi

Aux sources de l'écologie politique

Ce recueil rassemble quatre textes pionniers et visionnaires de l’écologie politique, écrits dans les années 1930 par deux auteurs aussi inséparables dans leurs vies que dans leurs idées. Avec bonheur, Christian Roy a parlé à leur propos d’un « personnalisme gascon », à l’origine de « l’école de Bordeaux ».
Jacques Ellul
Bernard Charbonneau
Nous sommes des révolutionnaires malgré nous. Textes pionniers de l'écologie politique

Cette école de pensée fut particulièrement attentive à ce trait décisif de la modernité : la technique assure le triomphe de la raison instrumentale. Les quatre textes réunis dans cet ouvrage annoncent l’essentiel de la pensée de l’écologie politique, c’est-à-dire la mise en valeur d’un projet révolutionnaire centré sur l’affirmation d’un autre style de vie, car le problème de la révolution se pose « sur le plan de la civilisation elle-même […] La révolution doit se faire par des hommes pour des hommes et ce qu’ils ont de meilleur entre eux », écrivent Ch...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine