A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

Au coeur de l'alpage

La littérature « paysanne » est vivace dans les pays de langue germanique, en Bavière, en Autriche ou en Suisse. Faite de fureur et d’intensité, de confusion des sentiments et des situations, elle décrit en général un monde à la veille de son engloutissement définitif dans le passé. Franz Innerhofer, Franz Xaver Kroetz ou Josef Winkler ont montré la violence désespérée qui règne souvent au sein d’un univers qui semble si tranquille.

Originaire des Grisons, suisse, Arno Camenisch, né en 1978, s'inscrit dans cette tradition de transmission d'une époque où le monde villageois vivait encore selon ses propres modalités, aujourd'hui confrontées à la modernité. Camenisch écrit à la fois en allemand, en swizterdeutsch et en rhéto-roman, ce qui donne à son expression littéraire une saveur, une énergie et une visibilité particulières. Son écriture est toute proche, comme plaquée sur les lieux, les gens et les animaux dont il raconte les petites histoires.


Le premier de ces récits, Sez Ner

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine