Sur le même sujet

A lire aussi

Livre du même auteur

Ardente amitié

Article publié dans le n°1204 (16 nov. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Deux lycéens, qui deviendront ensuite les écrivains que l’on sait, se sont rencontrés et immédiatement reconnus au lycée de Brive, en classe de terminale, en 1966, il y a plus de cinquante ans. Et, malgré les années, malgré la distance également, ils continuent à s’envoyer des lettres d’amitié vive, éblouie même, dont atteste magnifiquement cette correspondance.
Pierre Bergounioux & Jean-Paul Michel
Correspondance (1981-2017)

La première lettre recueillie ici date de 1981. C’est quinze ans après leur bac, après les études, après les années militantes, après les débuts dans la vie adulte. C’est aussi un an avant le décès de Jean-Marie Pontévia (1930-1982), qui fut le professeur à l’université de Bordeaux et l’ami de Jean-Paul Michel. Le jeune poète[1] publiera d’ailleurs, de manière posthume, trois ouvrages d’esthétique de son aîné aux éditions William Blake & Co, maison qu’il a fondée en 1976. Avec une confondante simplicité, l’écrivain fixé à...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi