Après les attentats du 13 novembre

Entretien avec François Burgat
Directeur de recherche à l'Institut sur le Monde Arabe et Musulman (Aix-en-Provence).


Yves Surel : Les événements du 13 novembre marquent-ils une inflexion de la menace terroriste ? On a par exemple beaucoup insisté sur les premiers attentats-suicides sur le sol français ? Qu’en pensez-vous ?


François Burgat : Il est certain que l’on ne se prémunit pas d’une attaque suicide comme on peut le faire lorsque les assaillants entendent demeurer...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi