A lire aussi

Livre du même auteur

Allégorie algérienne

Jean-Michel Devésa enseigne la littérature française de l’extrême contemporain à l’université. « Une fille d’Alger » est le second roman qu’il publie chez Mollat, après « Bordeaux : la mémoire des pierres » en 2015.
Jean-Michel Devésa
Une fille d’Alger
(Mollat)

Une fille d’Alger relate le destin d’une femme, Hélène Samia Lapérade, avec pour toile de fond la fin de la guerre d’Algérie, de 1960 à 1962. Après le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958, l’Algérie s’est acheminée inexorablement et dans la douleur vers l’indépendance, que les accords d’Évian ont ratifiée le 18 mars 1962, mettant un terme à cent trente-deux ans de colonisation (1830-1962) et huit années de guerre (1954-1962).


Aussi, avec Une fille d’Alger, Jean-Michel Devésa tente de faire revivre des événements qui continuent de remuer obscurément la ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine