A lire aussi

À distance

Article publié dans le n°1102 (01 avril 2014) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Hasard des programmations : « Le Dernier Jour du jeûne » de et par Simon Abkarian est actuellement représenté aux Amandiers de Nanterre, « Liliom » de Ferenc Molnár, mis en scène par Galin Stoev, à la Colline. Ces deux pièces évoquent des sujets auxquels notre époque et notre société sont devenues particulièrement sensibles. Leur concomitance conduit à s’interroger sur la distance apportée au théâtre par l’éloignement spatial ou temporel. 

SIMON ABKARIAN
LE DERNIER JOUR DU JEÛNE
Mise en scène de Simon Abkarian
Théâtre des Amandiers jusqu'au 6 avril 2014
Centre dramatique national de Limoges jusqu'au 11 avril 2014

FERENC MOLNÀR
LILIOM
Mise en scène de Galin Stoev
Théâtre de la Colline jusqu'au 4 avril 2014
Tournée jusqu'au 16 avril 2014

Dans un village du Moyen-Orient, où se déroule Le Dernier Jour du jeûne, une adolescente de treize ans, Sofia (Clara Noël), a été violée par son père, le boucher veuf (David Alaya), qui la prend pour sa mère, morte à sa naissance. Elle se retrouve enceinte et finit par avouer son secret par l’entremise des femmes de la famille voisine, la famille de Theos (Simon Abkarian), « le patriarche, le chef de village ». Celui-ci abat le coupable, accompagné de son fils Elias (Clara Noël, étonnante dans les deux rôles), âgé lui aussi de treize ans, à qui, une fois le me...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine