A lire aussi

À chacun sa madeleine

Proust est-il drôle ? Si je l'avais soupçonné, je n'aurais pas attendu cinquante ans pour le lire ! Que voulez-vous, je suis étranger à sa langue. Pourtant, le manuel de Serge Sanchez m'a enfin offert une porte d'entrée, sans doute dérisoire pour les véritables proustiens, et m'a fait prendre une grande résolution : cet été, je repartirai à la recherche de Proust.  
Marcel Proust
Serge Sanchez
Les sautes d'humour de Marcel Proust
(Payot)

Suis-je le seul collaborateur de La Nouvelle Quinzaine littéraire à ne pas avoir lu Marcel Proust ? Enfin, dans ces colonnes, je fais mon coming out.


Serge Sanchez, dans l’avant-propos qui prélude à ce choix de textes, déconseille à ses lecteurs une telle démarche : « Proust, toujours laisser croire qu’on l’a lu. »  


A-t-il raison ? Est-ce vraiment inadmissible d’ignorer À

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine