Jérôme Bonnemaison

Les yeux grands ouverts dans la guerre

Il y a du désespoir, indéniablement, à regarder une bibliothèque bien fournie sur ces sujets. À constater que les mots de Robert Antelme, David Rousset, Primo Levi, Charlotte Delbo, Imre Kertész, n...

L’arme historique de la lucidité

On a beaucoup écrit à ce sujet, et parfois le débat s’est malheureusement résumé à l’alternative « coupable ou non coupable », qui empêche de cerner la complexité de la situation et l’hétérogénéité...

La radicalité n'appartient pas aux radicalisés

Nous ne nous étonnerons pas de voir Marie-José Mondzain placer son essai sous l’ombre portée de Pasolini, pour qui le nouveau fascisme était l’hydre consumériste. Elle ne le dit pas, mais Pasolini ...

Empoisonner le langage

Nous sommes sur une île imaginaire, isolée du continent et dotée d’une population peu nombreuse, principalement ramassée dans le bourg étroit, où l’on trouve très peu d’espaces communs, sauf l’épic...

Nous sommes le pouvoir, mais qui nous protège du pouvoir ?

Mais l'ancien soldat de sa majesté en Birmanie était tellement passionné par la liberté de pensée qu'il n'hésitait jamais à assumer des convictions singulières, y compris en tançant ses propres ami...

Comme un avion sans cap

Ce drone va raconter sa propre vie, qui commence de nos jours et qui semble se prolonger jusqu’en des temps apocalyptiques peu éloignés. Rien qu’en cela le roman est symptomatique. Une grande parti...

La fée électricité sans les soviets

En cette année 1925, moment de transition incertaine entre léninisme et stalinisme, Maïakovski est un camarade glorieux, figure de proue des poètes en appui du régime mais encore faiblement encadré...

De notre pandémie identitaire

De ces contributions, à la teinte pessimiste comme la couverture noire du livre (Alec Hargreaves parle des émeutes de 2005 comme de « la dernière chance » manquée « pour sauver la cohésion sociale ...

Être l’assassin de l’espoir

Il lie le politique et l’intime, sans les séparer artificiellement comme le font certaines traditions. Il s’interroge aussi, au fil de l’écriture, sur ce qu’est la littérature ; car la littérature ...

L'homme qui voulut survoler le monde

Et l'auteure ? Elle a cédé à sa passion pour le sujet. En tout cas, elle nous présente une belle façon d'écrire une vie ; alerte, trépidante, comme Malraux. Elle imprime un coup de jeune à ce perso...

Dans la flasque du soldat, le reflet de la France

L’alcool a joué un grand rôle dans le conflit. La manière dont il fut utilisé et géré nous en dit long sur le management guerrier, sur la vie d’un soldat dans les pires conditions, sur bien des car...

Le temps humain, douce folie

Étienne Klein explique que, lorsqu’on parle du Temps, on use de formules qui datent de Ptolémée. On dit, par exemple, « le temps passe » ou « gagner du temps », expressions grossièrement fausses. N...

La ville est une forêt des signes

Je n'ai jamais eu un quelconque talent artistique, mais certains de mes copains de l'époque en étaient pourvus. L'un deux est devenu un street artist renommé internationalement, l'autre vit de ses ...

Au sommet, on se retourne sur son parcours

Carrère est parvenu à un sommet avec Le Royaume, qui évoquait de manière inédite la vie des apôtres – de Luc en particulier – en les abordant comme de simples quidams sans auréole. Du Renan « ultra...

Primates égarés

Il arrive de rire en lisant, au-delà des textes théâtraux de comédie. La littérature comique existe. Grinçante et absurde, ou plus souvent burlesque, ce me semble. Je me souviens d'avoir ri – et pa...

L’été du Phoenix

C’est dans cet interstice que se niche le premier roman mettant en scène Marguerite Duras, signé Alain Vircondelet et intitulé Cet été-là, de braise et de cendres. Ce roman m’a attiré, comme il att...

Deux nihilismes dans l’arène du monde

Nous sommes criblés d’explications. Chacun a son avis : du psychologue au syndicaliste policier, de la maman médiatique de la « brigade des mères » au « spécialiste » des religions abonné des plate...

Graine de bourreau

Pour Didier Epelbaum, qui se concentre lui aussi sur ceux qui sont en bout de ligne, on a surenchéri sur ce thème de la banalité du bourreau, au risque de dédouaner les tueurs, ou plutôt de les dés...

Un vrai-faux pamphlet contre les Français

C'est un pamphlet violent, unilatéral, et aussi d'une mauvaise foi colérique, outrancière, contre l'influence de la culture française, plus particulièrement en Espagne, au très long cours. Un pamph...

La lecture et l’effroi

L’essai témoigne d’un véritable effort de pensée de l’auteure contre elle-même, contre certains penchants de sa formation. Et c’est un livre engagé au sens où l’auteure est entièrement impliquée : ...

Inextinguible liberté

Nous sommes en l’an 1600. Un jeune inquisiteur espagnol effectue une sorte de stage de « benchmarking » à Rome pour nourrir la répression espagnole des méthodes raffinées des collègues italiens.  I...

Jésus dans le sentier qui bifurque

Il fut en effet l'éditeur original de ce carrefour de la littérature : Fictions de Borges. Ouvrage qui esquissa un nouveau projet pour le roman, confronté aux évolutions fondamentales de la science...

Du clair-obscur les monstres surgissent

Ce praticien admirable – il inventa, par exemple, les ligatures de vaisseaux sanguins, apaisant bien des blessés de guerre – est un homme culturellement ancré dans son époque, nullement avant-gardi...

Mendès ou la dignité

La lecture de ses mémoires de début de guerre, intitulés Liberté, liberté chérie, salubrement réédités, en une édition de référence richement documentée, par la maison Demopolis avec le concours de...