Jean-Pierre Lebrun

L’immonde coronavirus

Le coronavirus peut être lu comme une figure de l’immonde, comme le retour dans le réel de cette limite que notre monde postmoderne s’est évertué à faire disparaître dans le symbolique. Depuis que...