Jean-Pierre Cescosse

Spiritueux

Les créationnistes vous le confirmeront : si Dieu avait voulu nous créer ivres, il l’aurait fait. (Selon ce point de vue, Dieu n’est pas sujet à l’hésitation.) L’ivresse serait alors notre état nor...

Zone franche. Ritournelles

Voilà autre chose : en juillet, je suis tombé sous le charme de deux chansons de Marc Lavoine : « Je reviens à toi » et « Comme je t’aime ». Leur climat crépusculaire, leur exaltante mélancolie, me...

Zone franche. Nos vieilles têtes : un soir Volodine

Nos vieilles têtes sont traversées de choses disparates : des bribes de chansons, des bouts de poèmes ; au détour d’un rêve, le visage d’un ami d’enfance pas revu depuis trente ans ; une expression...

Zone franche. Nos médiocrités

Du temps que nous descendions à la mine dès 5 ans ou peinions derrière le bœuf et la charrue, on manquait de loisirs. Les problèmes de luxe nous échappaient. La question de la médiocrité, par exemp...

Zone franche. Faut-il pamphlétiser les pamphlétaires ?

La bêtise[1] a de multiples visages ; notre intime ennemie pond ses œufs un peu partout ; parfois, ils roulent, dévalent jusque dans le petit nid non prémuni qu...

Profession : Blanchard

André Blanchard était viscéralement attaché, sans trop de bigoterie, à une certaine idée de la littérature. Peut-être la conception qu’il s’en faisait tient-elle dans ces phrases de son précédent l...

Zone franche. Lorca et les trottinettes

Le matin de la dernière Journée internationale des droits des femmes, une femme m’a injurié dans un couloir de métro. De son point de vue, je marchais du mauvais côté. « Tu connais pas ta droite, c...

Les aventures de Lord Patchogue

« Rigaut écrit sur le fil du rasoir, pris en tenailles entre son mépris grandissant pour les littérateurs et une envie impérieuse de fixer sa douleur », constate l’auteur dans les premières pages d...

Zone franche. Spécialités

Tiens, un petit tour du côté de mes confrères écrivains-chroniqueurs. Libération des 13 et 14 janvier : Paul B. Preciado. Quelquefois, Paul B. Preciado m’a un peu agacé par son côté « réponse à tou...

Petits chevaliers nus

Au départ, il est question d’une souffrance, de l’attraction de la mort, d’une brisure, d’un sentiment de perte, d’une douleur, d’une désorientation, d’un ébranlement, d’avoir « frôlé la fin de tou...

Rencontres sorinissimes

« Il ne manque pas un mot, il n’y a rien d’inutile dans le portrait que votre plume me fit. » Louis Scutenaire, lettre à Raphaël Sorin du 27 juillet 1982. Raphaël Sorin fut longtemps l’un des man...

Zone franche. 2018 : no rehab

Portraits/Miroirs « Il n’est pas sûr que les inventions du miroir et du portrait nous aient rendu service, pour finir. Elles pourraient même avoir ouvert la boîte de Pandore, à en croire ceux qui,...

Zone franche. Débranché.e.s

Ami.e.s lettré.e.s, compagnon.ne.s clandestin.e.s, combattant.e.s (je débute en écriture inclusive) de l’ombre, s’il restait quelque part en vous la moindre trace d’appétence servile pour le branch...

Dansons (encore un peu) le Baudrillard

Proposition de loi On devrait faire voter une loi obligeant les professions recevant du public – cabinets médicaux, coiffeurs, voyagistes, agents immobiliers… – à équiper leurs salles d’attente d’...

Zone franche. Gérard Depardieu est normal

« Are you sure you want to live like common people ? » Jarvis Cocker Même dans un isoloir, temple de la Décision Démocratique, il arrive que m’envahisse une profonde circonspection à l’endroit de...

Jean Reverzy : compagnon des agonisants

Un prix littéraire, en soi, ne garantit ni l’excellence ni l’insignifiance de l’œuvre primée. On s’autorise à conjecturer ceci : les « prix » sont parfois le fruit de considérations étrangères à la...

Une découverte : un certain Victor H.

Voilà, la rentrée littéraire est passée. C’est le problème, avec les rentrées : comme beaucoup de choses, elles passent. Je pourrais vous dire que la foire annuelle aux romanciers (certains, contem...

Zone franche

DESPENTES ACADEMY    « Allez tous vous faire foutre avec votre condescendance à notre endroit. » (Virginie Despentes)   À Manhattan, sous les immeubles à 90 000 dollars le mètre carré, grouille...

Portrait : Juan Carlos Onetti. Deux milliards de bêtes qui sentent le mouton

« Un auteur, un écrivain, le plus souvent n’est pas un homme. C’est une femelle qu’il faut payer, tout en sachant qu’elle est toujours prête à s’offrir ailleurs. C’est une pute. » (Gaston Gallima...

Zadie Smith et David Foster Wallace parasités par Madonna et Balavoine

J’ai appris que le président Macron ne portait jamais de chaussures marron. Depuis, je regarde les miennes avec défiance. Cet ostracisme envers le marron proviendrait d’une tradition établie au sei...

Portrait : Georges Hyvernaud. L’homme au-delà de ses plus laides apparences

Georges Hyvernaud (1902-1983) était normalien de Saint-­Cloud et agrégé de lettres. De quoi nuancer le préjugé sur la « littérature d’agrégé », forcément mauvaise. Lui-­même n’a guère été tendre à ...

Épitre à Jean d’Ormesson

La dernière fois que nous nous sommes croisés, Jean d’Ormesson, vous sortiez d’une séance de signatures dans un foyer Sonacotra. Machinalement, j’ai cherché du regard votre fiacre, ou une chaise à ...

Portrait : Simone Weil

Une aura « rimbaldienne » s’attache à la figure de Simone Weil, de par la fulgurance de sa trajectoire, l’atmosphère d’absolu, d’intransigeance et de « voyance » qui se dégage de ses écrits. « Dan...