Eddie Breuil

Belles Orphelines

Les Âmes mortes de Gogol Nicolas Gogol a trainé sa dernière grande œuvre comme on traine sa croix. Alexandre Pouchkine lui avait confié le sujet : un escroc, Tchitchikov, parcourt la Russie en quê...

Belles Orphelines

Le Cid « – Vous avez Le Cid ?– Dans quelle édition il vous le faut ?– Le prof ne nous a rien précisé. Mais n'importe, ce sera toujours le même texte ! »  Voilà une remarque – entendue récemment d...

Mourons... d’accord, mais de mort lente

Les motivations et significations des suicides sont infiniment multiples. Les dimensions philosophique et morale du suicide nous amènent à le juger tantôt comme un acte lâche, tantôt comme un acte ...

Pour ne pas en finir avec Proust

À la recherche du temps perdu est l’œuvre d’une vie. Proust y a consacré près de quinze années, prévoyant assez rapidement quel pourrait être le plan de l’ensemble. Mais une vie n’y a pas suffi et ...

La Nuit des Juifs-vivants

Sous le titre de Night of the Living Jews, le cinéaste Oliver Noble avait parodié en 2008 le célèbre film d’épouvante Night of the Living Dead (1968) de George A. Romero, en remplaçant les zombies ...

Belles Orphelines

Les Fleurs du mal de Marcel A. Ruff Tout le monde connaît Les Fleurs du mal et associe le recueil au procès de 1857. Pourtant, nous lisons l'œuvre le plus souvent dans une version de quelque cent ...

Les dessous de Marie-Antoinette

Les mangas sont relativement mal aimés de la presse littéraire française. Il y a quelques exceptions avec les seinen de Jirō Taniguchi, mais ces incursions restent timides. L'industrie du manga, au...

« Villes » de Germain Nouveau, ou l’ivresse des spectacles modernes

« Villes [Ce sont des villes] » est un texte énigmatique, sur lequel les interprétations ont régulièrement évolué, comme si son sens nous échappait. On objectera que le but de la poésie serait préc...

Belles Orphelines (2)

Les clones de Rameau Denis Diderot, qui se prenait tout de même un peu pour le Socrate des temps modernes, sʼest livré à une série de dialogues philosophiques sur autant de sujets que la morale, l...

Publications récentes

André Breton a disparu il y a maintenant cinquante ans (le 28 septembre 1966). Faut-il rappeler qu’il a tout simplement marqué de son empreinte la vie littéraire et artistique du XXe siècle ? Comme...

Belles orphelines

Quand les auteurs disparaissent, leurs œuvres sont-elles orphelines ? Malléables et influençables, elles sont placées sous la tutelle d'éditeurs qui, bien souvent, les habillent comme ils l'entende...

Contribution à une ontologie de la musique populaire enregistrée

Entretien avec Hugues Massello Eddie Breuil : Lancer une maison d’édition musicale, est-ce une manière de concilier l’activité de musicien et celle de libraire ?  Hugues Massello : J’ai enregistr...

Les sables de l'interprétation

Dans les années 1970, les sémioticiens ont ouvert les vannes de l'interprétation des œuvres. Depuis, des ouvrages majeurs, comme Lector in fabula d'Umberto Eco, ont créé des émules chez des littéra...

« J’ai vécu ce que j’ai écrit, j’ai écrit ce que j’ai vécu »

Entretien avec Jean-Clarence Lambert Eddie Breuil : Vous avez été, très tôt, en relation avec Bachelard et Caillois. Si le premier est parvenu à montrer que certains artistes associent à un ...

Préserver la pluralité des supports

Roger Chartier, titulaire de la chaire « Écrit et cultures dans l'Europe moderne » au Collège de France, est historien de la lecture. Eddie Breuil : Les pratiques de lecture divergent d’un lecteur...

Apollinaire épistolier

Apollinaire reste pour beaucoup l'auteur des Poèmes à Lou, ce « recueil » construit par des éditeurs à partir d'une formule ponctuelle et non suivie des faits : « À partir de demain je t'enverrai d...