Zoé

Littérature suisse romande. Roman aquarelle

Comment, après tant d’écrivains amoureux de cette ville, évoquer encore Venise ? Tout y est citation, tout y fait résonner la mémoire, t­out y réveille le désir d’écrire. « Venise doit parler de l’...

Littérature suisse romande. Voyageurs fugitifs aux confins de l’Asie

L’ambiance solitaire et mélancolique qui se dégage du dernier livre d’Elisa Shua Dusapin fait penser à l’un des plus célèbres tableaux du jeune Picasso, Famille de saltimbanques. Peinte en 1905, en...

Sept cents ans de littérature entre le lac Léman et la barrière des Rösti

« La Suisse n’existe pas. » Le slogan de Ben Vautier, qui trônait au-dessus du pavillon suisse à l’occasion de l’Exposition universelle de Séville en 1992, produisit alors dans la presse helvétique...

L’éternité avec beaucoup de douceur

C’est un livre aux couleurs claires, si petit qu’on le dirait près de s’égarer sur l’étagère ; un livre léger à la main et au cœur, une brève cueillaison de poèmes – pour un peu, la page paraîtrait...

Un conte poétique

À partir d’un article tiré du journal Le Pays (Porrentruy), daté du 2 juin 1900 et reproduit à la fin de l’ouvrage, le poète tente de « voir clair » dans la vie de cet anonyme et imagine les raison...

Deux expériences fructueuses

Voici un « cas d’école ». Dans la vie d’un lecteur, il arrive parfois que l’on ait affaire à des livres très ambitieux, très épais aussi, qui supposent de longues heures de lecture. Et la question ...

Walter Benjamin en toutes lettres

Personne n'a mieux portraituré Walter Benjamin que Frédéric Pajak dans son Manifeste incertain (1), où il le suit dans ses pérégrinations parisiennes, ses tentatives toujours avortées d'obtenir, lu...

« Tout le monde ne peut pas être un tigre »

Sans doute, à lire les titres de ses romans, serions-nous tenté de penser qu’ils relèvent de l’art ancien du portrait, puisqu’il y est question d’un homme, parfois nommé (Max, Maurice), parfois aff...

L’enlèvement d’Hélène

Dans les années profondes – expression empruntée à Baudelaire – fut publié l’année suivante dans l’ensemble intitulé La Scène capitale, puis, en 1948, avec les Histoires sanglantes. Jouve achevait ...

Le premier amour de Moravia

Poignants, ces trente billets ou lettres écrits par Moravia en français à Hélène dite Lélo Fiaux, qui était une peintre suisse, dont les lettres n’ont pas été conservées. Leur liaison, qui n’avait ...