Stock

Le deuil le plus noir

Je reste hantée par ce petit concentré (90 pages) de force et de fragilité, qui semble contenir… le monde entier. Le monde, tout le monde dans cet accouchement qui tourne mal, dans cette narration ...

L’inspiration selon Liberati

Je ne suis pas de ceux qui s’en plaindraient, tant est pressant et ambitieux le projet de l’auteur : mettre au jour, si c’est possible, en prenant en compte la vaste bibliothèque de ses lectures et...

Graine de bourreau

Pour Didier Epelbaum, qui se concentre lui aussi sur ceux qui sont en bout de ligne, on a surenchéri sur ce thème de la banalité du bourreau, au risque de dédouaner les tueurs, ou plutôt de les dés...

Le « piège léger et invisible » de l’écriture

Le fil rouge de ce roman est le récit de la disparition d’Eugène, le producteur avec qui le narrateur a longtemps travaillé. De l’annonce de la maladie à l’enterrement, le livre suit les stations d...

Lettres persanes

Paris-Téhéran : le choc ne pouvait être plus brutal. Nous sommes arrivés la veille de l’Ashoura, la cérémonie de deuil commémorant le martyre de l’imam Hussein. La ville, d’habitude plongée dans de...

Se sauver

Comme pour Blaise Cendrars dans La Prose du Transsibérien, il semblerait que pour le Vincent du titre il n’y ait plus que « la Patagonie qui convienne à [son] immense tristesse ». C’est en effet da...

Une ode à Karachi

Ce livre lui-même disloqué en une série de textes disjoints se lit comme une ode à Karachi, la métropole pakistanaise. S’y croisent Camrade, vieux poète communiste autrefois persécuté, Sadeq, voyou...

Histoires de Paris

Régine Robin se défend de toute nostalgie, quand elle nous raconte « son » histoire de Paris. Écrivain, sociologue et historienne, enseignante au Québec, elle a sûrement éprouvé le mal du pays et l...

Rohmer, cinéaste écrivain

Ses proches connaissaient sa fascinante double vie, de réalisateur et d’homme privé. Non qu’il ait mené une existence pleine d’aventures cloisonnées, comme François Truffaut dont Antoine de Baecque...

Lire pour ne pas pleurer

L’auteur reconnaît de bonne grâce qu’elle était une enfant modèle : « Je fonctionne remarquablement. Je réponds à toutes les attentes. Je suis bonne élève, je me brosse les dents comme il faut, j’o...