Seuil

Shakespeare en 2014 (2)

Aux antipodes de la biographie mentale que constitue le livre d’Yves Bonnefoy (1), Will le Magnifique de Stephen Greenblatt nous entraîne dehors, dans les rues de Londres et de Stratford. Son Shake...

La guerre s'achève en Caroline

1916-1917, en Caroline du Nord, dans la classe d’une petite école de bourgade, il y a une grande carte des États-Unis, un globe coloré, une peinture d’un perroquet de Caroline et une affiche : « A...

Un été prodigieux

Lydie Salvayre franchit un cap. Pas pleurer s’apparente à une syncope dans une œuvre qui parfois tournait un peu à vide, empêchée en quelque sorte par certaines mécaniques littéraires, des disposit...

Lowry & Trotsky

Les vies parallèles de ces deux hommes servent de fil conducteur à Viva, le nouveau roman de Patrick Deville, héritier de Plutarque. On ne perdra pas trop de temps à discuter de la mention génériqu...

Un conte bouddhique parfait

Aussi la naissance d’un fils de ce Païti constitue-t-elle pour la mère du petit une sorte d’accès au Paradis, le moyen d’échapper à sa condition servile et d’acquérir tout simplement le droit à êtr...

Danseurs sur un volcan

Depuis ses grandes séries du Monde sur la fin de la IVe République ou 1789, « année sans pareille », Michel Winock est passé maître dans l’art des « tableaux-feuilletons », restituant le climat d’u...

Dans la Chine éternelle

À parcourir le livre, on s’émerveille de voir que tout (ou presque) est au présent, alors que des époques fort distantes apparaissent : avant notre ère, ou pendant la réforme agraire de 1950, penda...

Où commence la fin d'un livre ?

Ce volume est un ultime ajout à la série commencée par Bardadrac (2006), poursuivie avec Codicille (2009), et prolongée dans Apostille (2012). Le critique et théoricien y a abandonné son travail d’...

Paradis perdu

Si les personnages du Guépard sont inoubliables, le cadre dans lequel ils vivent ne l’est pas moins. Or, si le film de Visconti a été tourné dans un palazzo de Monreale, pour la bonne raison que la...

Défense et illustration des Rouges

Sur plus de cinq cents pages, Madeleine, le personnage principal qui se confond avec l’auteure, manifeste une véritable obsession généalogique. Comme le docteur Pascal de Zola, elle veut soigner l’...