Seuil

Les émotions au fil des siècles

On apprend ainsi que le verbe « esmaier » signifie « entrer dans un état de privation de la conscience ». Par curiosité, je suis allé voir sur quelques sites et je trouve : « Ce verbe vient du bas ...

Être l’assassin de l’espoir

Il lie le politique et l’intime, sans les séparer artificiellement comme le font certaines traditions. Il s’interroge aussi, au fil de l’écriture, sur ce qu’est la littérature ; car la littérature ...

Que cache notre désir de démocratie ?

Quelle meilleure forme politique que la démocratie ? L’avènement de régimes totalitaires au XXe siècle a contribué à clore le débat. La démocratie libérale a vaincu ses adversaires, et la mondialis...

Qu'est-ce que la tolérance ?

« – Mais ça sert à quoi, la tolérance ? – À éviter les guerres. Quand elle disparaît, il y a toujours des morts. Sans la tolérance, les gens peuvent devenir capables de tuer. » D’emblée, Roger-Pol...

Chloé Delaume, la sybille

S’éloignant du terrain de l’autofiction auquel on a trop souvent cantonné Chloé Delaume alors qu’elle dynamite tous les genres, toutes les limites, Les Sorcières de la République livre une fable fé...

Paradoxe de la dépossession

Laurence Tardieu confie : « l’écriture, c’est ma respiration, ma manière d’être au monde, aux autres, à moi-même. C’est ma quête et mon chemin ». L’ensemble de son œuvre est comme un vaste journal ...

« Rien n’est plus libre qu’une femme »

Les mères Dans la vie, comme dans l’œuvre, comme dans ces entretiens, tout commence avec l’enfance. Les premiers textes de Duras ont été écrits pour liquider « une sorte de règlement de comptes » ...

Écrire : verbe transitif

L’écrivain, homme sans langage À l’exemple de Barthes, écrire pour Édouard Louis reviendra à aller au-delà de tous les discours convenus qui veulent circonscrire son viol, dans le triste et le ba...

Les voix du corbeau

Le premier roman de Max Porter, La douleur porte un costume de plumes, peut également se lire comme une fable, avec pour personnage central un corbeau. Il est noir cette fois mais lui aussi prépare...

Le rendez-vous des bons amis

La « nouvelle phénoménologie » se caractérise par un « parti pris des choses », retour non pas tant aux choses que des choses mêmes. La « levée d’écrou » (Jean-Luc Marion) affranchit des bornes tra...