Bartillat

Le paradis perdu de Thomas Wolfe

Thomas Wolfe (1900-1938) était grand par la taille et par son œuvre ; quelque chose en lui brûlait, le brûlait, avant qu’il ne s’éteigne, trop jeune, à l’âge de 38 ans. Les mots qu’il écrivait étai...

Qu’est-ce qu’un grand homme ?

Ce fut une amitié improbable que celle qui a uni l’écrivain viennois, naturellement cosmopolite, habitué aux succès d’édition, à l’argent, aux voyages lointains, et l’austère Prix Nobel, célèbre lu...

Que faire de l'Europe ?

Une Europe unifiée par la culture est une bien sympathique illusion qui a fait couler beaucoup d’encre, en particulier celle de Stefan Zweig dans les deux conférences contenues dans ce petit livre...

Les yeux de l'esprit

Oui, l’homme des bibliothèques, des paradoxes logiques, féru des exploits de jadis dans la pampa, fut aussi, quoique de façon plus discrète et comme volontairement retenue, un poète de l’amour. L’a...

Romain Rolland en son fief

Adolescents, nous lisions Jean-Christophe, ambitieux roman d’apprentissage d’un musicien allemand (qui avait commencé à paraître en 1904) et ne m’a guère laissé de souvenirs, alors même que j’en av...

Fritz Mauthner ou les illusions du langage

Fritz Mauthner (1849-1923) est en effet souvent associé, de façon assez vague, au premier Wittgenstein, notamment depuis le livre majeur de Janik et Toulmin (Wittgenstein, Vienne et la modernité, P...