Albin Michel

La caresse des bémols

Au-delà du croquis comme du court métrage, les nouvelles de Louise Erdrich nous donnent accès à des moments intenses, épaulés par les mots simples d’une conteuse hors pair, qui entre dans les rêves...

Témoignage de Márai sur la Hongrie

Ce que j’ai voulu taire est un essai plutôt qu’un récit. Si l’auteur relate quelques souvenirs intimes, il se livre surtout à une analyse particulièrement intéressante de la Hongrie et de ce « qu’i...

Une histoire "incommode" ?

Elle a pourtant frappé plus de dix millions de personnes : d’abord les populations recrutées puis raflées par les nazis pour fournir une force de travail au rabais dans les camps et les usines (Pol...

Entre deux âges

Aux amateurs d’Hemingway, les parties de pêche près des gravières et la canne à lancer, le radeau accroché aux rocs du barrage et la main d’un rameur au piège du déversoir. Aux amateurs de Carver, ...

L'Europe contre les Etats

Stefan Zweig a un peu moins de trente ans, en 1910, lorsqu’il écrit pour la première fois à Romain Rolland, de quinze ans son aîné, pour lui adresser une biographie d’Émile Verhaeren qu’il vient de...

Quand le capitalisme devient fou

La lecture des deux ouvrages est à conseiller vivement à quiconque veut comprendre dans quel monde nous vivons. Le lecteur évitera peut-être ainsi de se laisser abuser par les discours anesthésiant...

Chasse à l'homme

Par accident, Coyle a tué le fils de son maître, un débauché cruel et arrogant, décidé à l’expulser de la maison où il vit avec Sarah et leur fille. Il fuit dans un monde où règne « ­le mutisme des...

Deux héros du monde animal

« L'âne est fantaisiste, rétif à l'embrigadement, émotif, amical et poussiéreux, amoureux, inventif et lyrique », tandis que l'abeille serait « communautaire, sociale, hygiénique, froide, rationnel...

Une fable nucléaire

Sans doute la subtilité n'est-elle pas le point fort de Bollywood Apocalypse, mais ça n'a aucune importance. Cette plongée dans une mégalopole devenue folle fonctionne comme une hyperbole, grossit ...

« Dans ce pays que Dieu parfume »

Nouveau « fou d'Elsa », Gérard de Cortanze compose pour nous un zejel inédit comme les aimait Aragon, lui aussi épris de Grenade, « ville des Juifs aux mille et trente tours » : « Ô mon amour, feu...