Jean-Philippe Toussaint

La clé USB sur la moquette

C’est par un blanc que s’ouvre le dernier roman de Jean-Philippe Toussaint, un blanc paradoxal, une absence, une vacuité, un mystère immédiatement posés par une parole qui s’affirme dans une assert...

Jean-Philippe Toussaint : de « La Salle de bain » à « La Télévision »

L’étiquette d’« impassible » colle au départ à Jean-Philippe Toussaint pour qualifier sa plume détachée, au ton désinvolte. Cependant, si la notion est maintenue, elle est à prendre davantage au se...

La vita nova de Jean-Philippe Toussaint

S’il était déjà possible de recomposer la tétralogie du « cycle de Marie » – Faire l’amour (2002), Fuir (2005), La Vérité sur Marie (2009) et Nue (2013) –, il manquait une sorte d’unité formelle. L...

« Carton noir de la mélancolie »

Jean-Philippe Toussaint laisse aux sociologues, journalistes et autres spécialistes le soin de parler de ce qui entoure le football. Sa perspective est bien différente : « Je fais mine d’écrire sur...

"L'imprévu vivifie"

Nous connaissons Marie depuis Faire l’amour, paru en 2002. Alors, c’était l’hiver, elle se séparait du narrateur à Tokyo au terme d’une dernière nuit amoureuse. L’été était la deuxième saison de Ma...

Préparer, improviser

Patience et urgence, préparer/improviser, la main et le regard : les actions fonctionnent souvent par couple pour l’auteur de La Salle de bain et de Faire l’amour. Les deux livres qui viennent de p...

De la rupture à l’extase

La vérité sur Marie, naturellement, c’est l’apanage du romancier : « Jamais je ne me trompais sur Marie, je savais en toutes circonstances comment Marie se comportait, je savais comment Marie réagi...