Annie Ernaux

Topographie de la honte

« Mon père a voulu tuer ma mère un dimanche de juin, au début de l’après-midi. » Ainsi commence La Honte, Annie Ernaux décrivant dans les premières pages le souvenir enfoui en elle de cette scène. ...

Mémoire d’une jeune fille changée (en écrivain)

De prime abord, Mémoire de fille pourrait se lire comme le récit d’une première expérience sexuelle et du désastre qui a suivi. Été 1958. Annie Duchesne, pour la première fois « déliée des yeux de ...

La grande épicerie

« Faute de pouvoir mettre la main sur La Quinzaine littéraire, je prends Le Monde de la veille au soir. » Les films et les séries font bon usage des hypermarchés, de leurs lumières, de leur symétr...

Annie Ernaux : l'oeuvre au noir

D’abord parce que la publication, en 2008, des Années, ce grand roman en forme de récapitulation, préparé pendant plus de vingt ans, invitait à un rassemblement et à une relecture de l’œuvre, à un ...