Derniers numéros

Commentaires

idem. Pourriez-vous me donner accès à cet article ? Merci.
Par: Nadine Rohmer le 06/09/2016

Dernières vidéos Les vidéos

Autre

La quinzaine des libraires

Du nouveau chez Breton...

La Nouvelle Quinzaine littéraire consacrera son prochain numéro à André Breton, mort il y a cinquante ans, le 28 septembre 1966. Le chef de file du surréalisme ne s'est jamais dérobé, de quelque façon que ce soit. Pourtant, sa vie comme son parcours intellectuel restent méconnus ou font l'objet de déformations.
Nos recherches pour mieux connaître la vie matérielle des écrivains nous ont amené à consulter des archives conservées à la Bibliothèque nationale de France. Inédites, ces archives contenaient la correspondance entre André Breton et Guy Lévis Mano, l'un des imprimeurs les plus dévoués à la valorisation de la poésie.
Les archives concernant des documents préparatoires du recueil Clair de terre (1923) nous ont également réservé une surprise : un petit dessin, non signé, représentant André Breton, cigarette au bec et yeux fermés. L'œil, chez Breton, a une importance qu'on ne peut contester, quand on veut bien lire L'Union libre, quand on regarde les photographies de Nadja, quand on apprend d'un proche d'André Breton qu'il avait conservé dans l'un de ses albums la découpe des yeux de Suzanne Musard. Certes, il s'agit d'yeux de femmes. Mais, Breton n'apparait-il pas en photomaton, yeux fermés, dans La femme cachée de Magritte (1929) ? L'autre mystère de ce dessin tient à sa paternité: plusieurs spécialistes d'André Breton nous ont fait part de leurs doutes quant à la possibilité qu'il s'agisse d'un autoportrait. Mais alors, de qui est-il ? Provenant des archives de Louis Aragon, pourrait-il être de ce dernier ? Un éminent aragonien balaye cette hypothèse. De même pour Jean Cocteau. Peut-être Picabia... Aurez-vous l'œil ?

Eddie Breuil, 10 septembre 2016.

 

 

Les points de distribution

Suivez-nous

Grand concours littéraire de La Quinzaine

Le concours est gratuit et ouvert à tous à partir de 16 ans.

Le thème est libre. Il peut s’agir d’une nouvelle, d’un extrait significatif ou du début d’un texte plus long (roman, récit…). Les textes doivent être inédits et leurs auteurs ne jamais avoir été publiés (auprès d’un éditeur papier, numérique ou via une plate-forme d’autoédition).

Pour en savoir plus sur le règlement: concours@nouvelle-quinzaine-litteraire.fr

Grand concours littéraire de La Quinzaine